piment crème

Fashion Revolution Day

[envira-gallery id= »1082″]

Photos de Ruth Roberts.

Dans trois jours aura lieu le Fashion Revolution Day, une initiative internationale visant à sensibiliser les consommateurs et les instances politiques. A l’origine de cet événement, une volonté de se mobiliser suite à l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh le 24 avril 2013. tem pimenta est fière d’en faire partie! Dans cet article, je vous raconte qui a cousu la collection printemps-été 2015 et la belle histoire de cette collaboration helvetico-indienne!


Une fois trouvé un producteur de tissus, choisis les motifs et les couleurs et suivi tout le processus d’impression par la méthode traditionnelle de block printing, il est temps de visiter l’atelier de confection. Après avoir échangé de nombreux mails depuis la Suisse, je me réjouis de rencontrer toute l’équipe de production.

L’atelier se situe au deuxième étage d’un bâtiment qui donne sur une  rue marchande populaire. J’entre dans une grande pièce. Tout un côté est bardé de fenêtres qui éclairent généreusement les lieux. Les portes restent ouvertes et l’air circule agréablement dans l’atelier. D’un côté, il y a un petit bureau vitré et de l’autre, une kitchenette et des toilettes. La majorité de l’espace est consacré aux postes de couture et à l’établi de coupe. Les employées sont à l’oeuvre et les machines à coudre ronronnent. Elle me dévisagent, curieuses, un sourire lumineux égayant leurs visages.

Je me sens très vite à l’aise dans cette petite équipe. Les ouvrières sont très appliquées et concentrées. Elles bavardent en travaillant, écoutent de la musique sur leur téléphone. L’ambiance est joyeuse et les éclats de rire ne sont pas rares. Le matin comme l’après-midi, la « pause-thé » est sacrée. Toutes se retrouvent sur le balcon, s’asseyent sur les marches de l’escalier et savourent leur « chaï » en croquant un biscuit. A midi, elles déballent leur repas et mangent toutes ensemble.

atelier inde 1_WEB

Je passe deux semaines avec elles, à travailler sur mes modèles. Je leur explique l’assemblage de chaque patron et elles réalisent des prototypes. Quelques corrections sont nécessaires, il faut aussi décider des finitions. C’est un travail de précision et je suis heureuse de pouvoir leur exprimer mes attentes face à face. Chaque minute de mon séjour en Inde est rentabilisée!

Je suis aussi heureuse d’avoir pu rencontrer personnellement les femmes qui vont coudre ma collection, d’avoir pu voir les conditions dans lesquelles elles travaillent et partager leur routine à l’atelier. Ces femmes sont issues d’un milieu défavorisé. Elles sont formées et gagnent leur vie décemment dans cet atelier qui est certifié par l’Organisation Mondiale du Commerce Equitable. Je ressens une très grande satisfaction de pouvoir produire ma ligne de vêtements tout en respectant des valeurs éthiques.

[envira-gallery id= »1086″]

La parole à Lydia, manager de production de l’entreprise partenaire en Inde

Suite aux premiers contacts avec Pascale l’année dernière, nous attendions sa visite avec impatience. C’est toujours un avantage de rencontrer les gens face à face et comprendre leurs idées créatrices et leurs passions. Nous avons été très heureux de l’accueillir ici en Inde à l’unité de production et nous avons été impressionnés par son engagement et son application au travail!

Nous sommes très fiers d’avoir donné la vie aux vêtements de Pascale. Nous avons remarqué qu’elle a passé beaucoup de temps à élaborer ses modèles qui sont très détaillés et précis. Toutes les couturières ont adoré travailler avec les tissus colorés et les coupes originales. Qui a fait les vêtements tem pimenta? Sumitra, la talentueuse couturière responsable des prototypes, qui a aidé et montré aux autres comment assembler les vêtements; Kanchana, celle qui sourit tout le temps et qui va se marier en Juin; Monica qui paraît sérieuse aux premiers abords mais qui aime taquiner; Radha qui a coupé les pièces des patrons; Lalita qui s’est occupée de l’emballage; et bien d’autres encore qui ont joué un rôle dans la production. Les vêtements tem pimenta ont été fabriqués avec amour!

Ce type de relation commerciale est importante pour notre petite entreprise. Nous formons et employons des femmes issues de communautés précarisées qui ont peu d’opportunités de gagner leur vie. Développer leurs compétences et avoir un métier leur permet de gagner en confiance en elles et d’acquérir une certaine indépendance. C’est un avantage certain pour leur qualité de vie et pour toute leur famille.

Nous avons beaucoup aimé les magnifiques photos de la collection tem pimenta sur le site. Nous nous réjouissons de découvrir la suite et d’aider Pascale dans la production de sa prochaine commande.

[envira-gallery id= »1084″]