Teintures naturelles

Saviez-vous que la peau était l’organe le plus étendu et le plus lourd du corps humain ? Chez l’adulte, elle correspond à un peu moins de 10% de son poids total!

Cette immense surface nous recouvre entièrement et nous protège des agressions extérieures. Mais elle est aussi perméable et respirante. Aujourd’hui, beaucoup sont attentifs aux cosmétiques qu’ils appliquent sur leur épiderme. Mais n’oublions pas que les vêtements sont aussi en contact constant avec notre peau.

Les solutions de synthèses utilisées actuellement pour teindre et fixer les couleurs sont encore souvent choisies en fonction de leur faible coût et non de leur niveau de toxicité. L’impact négatif sur la santé des producteurs, celle de l’acheteur ainsi que sur l’environnement, sont importants. Heureusement, une prise de conscience émerge peu à peu face à ces modes de production. Des réglementations voient le jour.

Malgré ces lois qui limitent les taux de substances nocives dans les vêtements vendus en Europe, des contrôles faits par Green Peace en France en 2012 montrent que ces normes ne sont pas toujours respectées.

C’est donc aussi au consommateur de s’informer et de refuser certains produits. A lui d’être un «consom’acteur » !

Voici quelques recommandations pour vos achats de vêtements :

  • informez-vous sur la marque et sa politique environnementale et sociale, la provenance du vêtement et les matériaux utilisés
  • privilégiez les fibres naturelles, les certifications biologiques et équitables
  • des labels comme GOTS et Oeko-Tex, par exemple, garantissent l’utilisation de teintures et de fixateurs respectueux de la santé et de l’environnement
  • achetez du 2ème main (le lavage répété réduit la présence de substances toxiques)
  • lavez vos vêtements avant de les porter

Pour la ONE collection, tem pimenta a choisi de travailler avec du coton certifié d’origine biologique, des étoffes tissées à la main, comme par exemple le « Khadi », et bien entendu des teintures naturelles.

La teinture naturelle est un procédé qui était déjà pratiqué au Néolithique. L’utilisation de plantes, de minéraux et d’insectes afin d’obtenir ces teintes n’ont cessé d’évoluer depuis : les recettes se complexifient et s’enrichissent au gré des découvertes et des échanges commerciaux. L’invention des teintures de synthèse au milieu du 19ème siècle révolutionne ces techniques. L’industrie s’impose progressivement face à l’artisanat.

 

Aujourd’hui, la teinture naturelle présente certains inconvénients : c’est un processus long et coûteux. La fixation de la couleur, même si ce procédé a beaucoup évolué, n’est pas toujours aussi performante que le résultat obtenu par des solutions de synthèse.

Cependant, elle présente de nombreux avantages : elle produit des couleurs éclatantes et chatoyantes, sans désagrément pour notre santé et celle des ouvriers de production. De plus, son impact est minime pour l’environnement. L’odeur dégagée par le tissu est agréable. Alors que la teinture synthétique peut agresser la fibre du tissu, sa version naturelle va avoir l’effet inverse : elle l’embellit. C’est également une technique artisanale minutieuse. Ce savoir faire, vieux de plusieurs millénaires, est maintenu en vie par des passionnés et permet la création d’œuvres textiles uniques.

 

Nous avons trouvé en Inde un partenaire qui croit dans les mêmes valeurs que tem pimenta, à savoir : la préservation et le soutien de l’artisanat et des techniques ancestrales dans la production textile; le respect de critères environnementaux et sociaux ; l’envie de se montrer créatif, innovant et d’adapter les techniques traditionnelles à la mode actuelle.

Lors de notre voyage en Inde en Octobre 2017, Karina et moi avons pu visiter les ateliers de teintures naturelles et observer ce processus.

piment crème

Découvrez à présent les plantes qui ont servi à teindre les pièces de la ONE collection.

« Indigo » pour le bleu

L’indigotier est un arbuste qui pousse dans un climat chaud et tropical. La couleur est obtenue grâce à ses feuilles qui sont cueillies, séchées et fermentées dans des cuves.

En médecine traditionnelle indienne – l’Ayurveda -, l’indigo sert entre autres à la cicatrisation des plaies ou à renforcer les cheveux.

 

La « Garance des teinturiers » pour le rouge brique

Cette plante, originaire d’Asie, est à présent cultivée dans différentes régions tempérées de la planète. En Inde, elle est utilisée depuis plus de 3000 ans pour ses propriétés tinctoriales et sanitaires.

En Ayurveda, cette plante est par exemple utilisée pour soigner la peau et pour ses propriétés antiseptiques.

 

Lavage et entretien

Les instructions sont spécifiées sur l’étiquette cousue à l’intérieur de chaque vêtement tem pimenta :

  • Premiers lavages à la main avec un savon doux. Ne pas laisser tremper trop longtemps. Rincer à l’eau froide.
  • Sécher à l’ombre et à l’envers. Repasser à l’envers.
  • Après plusieurs lavages à la main, lavage en machine possible à 40° avec des couleurs similaires.

 

Pour en savoir plus sur le sujet des produits toxiques dans l’industrie textile, consulter l’article de l’Association Santé et Environnement en France (l’ASEF) :

http://www.asef-asso.fr/production/les-vetements-quand-les-toxiques-se-cachent-la-synthese-de-lasef/